DES SYNDICATS DOMESTIQUÉS


Vous aimez ? Partagez !

DES SYNDICATS DOMESTIQUÉS: REPRESSION PATRONALE ET RESISTANCE SYNDICALE AUX ETATS UNIS

Rick Fantasia - Kim Voss

[Critique sociale - Anticapitalisme]

La thèse centrale de ce livre, (voyage au centre de l’Amérique oubliée des travailleurs ordinaires : ceux qui louent des garages pour survivre à Silicon Valley, ceux qui, coincés dans des box minuscules, emballent les livres pour Amazon.com, ceux qui doivent cumuler deux, trois ou quatre emplois sous-payés pour se maintenir juste au-dessus du seuil de pauvreté) c’est que la fameuse « exception américaine » repose en réalité sur l’exceptionnelle toute-puissance des exigences des dirigeants d’entreprises, c’est-à-dire sur l’extraordinaire faiblesse organisée des syndicats américains. Ce qui est d’ordinaire désigné comme « rigidité », « sclérose » ou « archaïsme » européens, ce qui est même souvent défini par Alan Greenspan comme le « malaise européen » est en réalité ce qui constitue la base même du droit européen du travail, combattu par l’(in)organisation américaine du travail : semaine de travail plus courte, salaire minimum décent, couverture sociale universelle, congés maternité payés, préavis de licenciement, et autres prestations sociales. Pourtant, le livre n'annonce pas la fin du syndicalisme aux États-Unis. Il fait apparaître au contraire l'émergence de formes nouvelles d'actions propres à un syndicalisme de mouvement, assumant sa dimension politique, remettant le monde du travail au centre de la société.

Raisons d’Agir (2003) 174 p. 11 x 18 cm

8,00 €

Livre / Badge / Patch actuellement indisponible

5 1
,
5/ 5