D'UN MENSONGE DECONCERTANT A L'AUTRE


Vous aimez ? Partagez !

D'UN MENSONGE DECONCERTANT A L'AUTRE

Michel Barillon

[Critique sociale - Anticapitalisme]

Ce texte prend à contre-courant les manières de voir communément admises et nie ce que la plupart affirment, à savoir que la chute du mur de Berlin et la fin de l’urss marquent la fin du communisme : il dénonce les manipulations langagières qui travestissent les représentations du totalitarisme soviétique et des démocraties occidentales au point d’inhiber le désir de changer radicalement la vie. Les ex-pays socialistes n’étaient pas socialistes parce qu’ils étaient fondamentalement capitalistes. Cette thèse susceptible de choquer les âmes sensibles habituées à des vérités conventionnelles plus reposantes pour l’esprit n’a en soi rien de révolutionnaire. Nous prétendons simplement contribuer à la réhabilitation des programmes utopiques radicaux auxquels la puissance des sociétés établies interdit de voir le jour. "Rappels élémentaires pour les bonnes âmes qui voudraient s'accomoder du capitalisme"

Agone (1999) 168 p. 9 x 18 cm

11,00 €

En Stock

5 1
,
5/ 5