ELEPHANTS DE LA PATRIE


Vous aimez ? Partagez !

ELEPHANTS DE LA PATRIE

Jimmy Gladiator

[Fiction - Littérature - Anarchie]

Bombyx, héros justicier, de la lignée de Fantômas et de Furax, est un insaisissable génie du mal. Il s’empare de plusieurs éléphants adultes. L’un piétine une manifestation antiviande et aide au kidnapping de l’ex-actrice Dorlote Barbie, devenue porte-parole de la cause animale. Deux autres saccagent tour à tour la grand-messe de l’église Saint-Sulpice puis l’adjacent marché de la poésie, tout en expédiant les essaims des ruches du jardin du Luxembourg dans le commissariat d’arrondissement. Trois autres enfin dévastent la place de l’Opéra au passage de la course des garçons de café… Quelques dizaines de personnages annexes — dont le retraité anar Simon Bubuche — permettent au lecteur de se laisser égarer dans la confusion la plus joyeuse. Dévoilé et mis en action, le but ultime de Bombyx justifie pourtant le titre « de la patrie » : toutes les forces de ses bêtes à trompe se déploieront le 14 juillet ! Après La Braise des fois (Éditions Reflex, 1997), Les Petits Vieux de la bonne sieste (L’Esprit frappeur, 2002), puis À Spleen vaillant (L’Harmattan, 2005), voici Éléphants de la patrie, nouveau long récit du surréaliste Jimmy Gladiator, né en 1948, où peut se déceler la contagion passionnée de Gaston Leroux, Zévaco, Allain-Souvestre et Saucisson Smith, mise à la sauce des deux Pierre (Dac et Desproges). Illustrations originales de Tapage.

Editions Libertalia (2008) 296 p. 15 x 21 cm

13,20 €

En Stock