NOUS OPÉRAÏSTES - LE ROMAN DE FORMATION DES ANNÉES 60 EN ITALIE


Vous aimez ? Partagez !

NOUS OPÉRAÏSTES - LE ROMAN DE FORMATION DES ANNÉES 60 EN ITALIE

Mario Tronti

[Luttes sociales - Italie - Années 60-70]

Nous opéraïstes est le récit, à la première personne, de ce que fut la mouvance opéraïste entre les années 60 et 70, et qui a imprégné la plupart des mouvements de la gauche en Italie et en Europe. Histoire d'une aventure politique et intellectuelle, de ses ouvertures comme de ses errements, de ses avancées comme de ses défaites, elle est d'un enseignement exemplaire pour la refondation d'une pensée critique en ce début du vingt-et-unième siècle, et se double, avec l'écriture de Mario Tronti, d'un petit chef-d'œuvre de style, où prime le «critère de l'honnêteté».
Mario Tronti (Rome, 1931) a marqué la vie politique et intellectuelle italienne, depuis les années 60 quand, avec quelques amis, il donne naissance à ce qui deviendra l'un des mouvements les plus originaux de la gauche italienne, «l'opéraïsme». Il a enseigné la philosophie politique à l'université de Sienne et publié, outre de nombreux articles, quelques livres 'rares', dont  (en français) La politique au crépuscule (L'éclat, 2000) et Ouvriers et capital (rééd. Entremonde, 2014).

Extrait: "En Italie, la saison classique de l’opéraïsme s’était conclue. En 1966, classe operaia avait pris la décision, controversée, de déclarer que son expérience était arrivée à son terme. (...) La décision d’en cesser la publication fut prise face au danger, plus qu’évident, d’un délitement vers une formation de «groupe», dans le sens délétère que cette forme d’organisation du militantisme assumera surtout dans les années qui suivirent: minoritarisme, autoréférentialité, hiérarchisation, «doubles niveaux» qui singeront, sans le savoir, les pratiques du «double Etat», et d’autres plus grands dangers encore qui en auraient découlé. Dans le meilleur des cas, le petit groupe était fatalement porté à reproduire les vices des grandes organisations. L’opéraïsme du début des années soixante, tel qu’il s’est exprimé dans les Quaderni rossi et dans classe operaia, a été certainement une expérience de minorité, mais qui n’a jamais cultivé en soi une vocation minoritaire."

Editions de l’Eclat - Editions d’en Bas (2013) 206 p. 11 x 18 cm

14,00 €

En Stock