CAMERA SILENS


Vous aimez ? Partagez !

CAMERA SILENS PAR CAMERA SILENS

Patrick Scarzello

[Punk - Camera Silens]

L’histoire des mythiques Camera Silens. Une histoire orale racontée par ses membres (avant la mort de Gilles en 2019) et mise en forme par Patrick Scarzello. Le punk, la dope, l’apolitisme, les provocations, la oi, les skins, la rue, les concerts, les larcins… Pour la gloire !

"L’image de la Silens league est au total destroy, cuirs cloutés constellés, jeans javellisés, du hair pétards flamboyants. Dans la lignée Anti-Nowhere League, Exploited toute. L’énormité des joyeux ricanements en Camera options… Et en Rangers bien sûr, moins chères que les Dr.Martens. Un look renouvelé qui ne court guère les petites rues pavées bordelaises en ces débuts 1980."

Benoit : "Je me souviens être allé au zonzon londonien… Claude portait un T-shirt « Viva Argentina », en plein Londres, c’était justement au moment de la guerre des Malouines, fallait être sacrément couillu. Il a fait deux-trois mois de prison pour une embrouille… Originaire donc de Normandie, il était issu d’une famille de forains, des manouches de l’Est. »

Gilles : "Le punk, c’était la rébellion ultime, être anti-société nous parlait. On travaillait pas, on volait tout ce qu’on pouvait. On s’habillait pareil, à la dure. On vivait notre truc à fond, au jour le jour… en refusant de s’intégrer."

Castor Astral (2020) 300 p. 12 x 18 cm

14,00 €

En Stock

5 1
,
5/ 5