RED FLAG - UNE HISTOIRE DU ROCK CHINOIS


Vous aimez ? Partagez !

RED FLAG - UNE HISTOIRE DU ROCK CHINOIS

Coraline Aim

[Rock - Chine]

Depuis l'ouverture de la Chine en 1978 les musiques alternatives connaissent un essor fulgurant. A Pékin, la scène indépendante fédère un nombre croissant de groupes, labels, disquaires et clubs autour d'une même veine contre-culturelle qui transcende les obédiences musicales traditionnelles. Depuis les 90's des communautés de musiciens qui veulent s'éloigner de la musique pop préfabriquée de l'Etat utilisent les musiques amplifiées comme exutoire mais connaissent les limites à ne pas franchir pour le Parti. Tout est à faire, tout est à créer, même trouver un mot en chinois pour traduire le mot « punk ». Punk devient - « pengke » avec des caractères qui font écho à l'esprit du mouvement puisque le premier signifie « amitié » et le second « surmonter ». Si le mot en anglais évoque les hooligans, en chinois il sublime l'amitié. De ces influences occidentales naissent un mouvement et un style de musique au message politique orienté vers une incontestable volonté d'individualisme. Pour être un punk en Chine au milieu des années quatre-vingt-dix, il faut répondre à un état d'esprit et être assurément contre la politique en vigueur. Il faut avoir un message à colporter et accepter de prendre des risques pour l'exprimer.

Le Mot et le Reste (2018) 160 p. 15 x 21 cm ‎ 

21,00 €

En Stock

5 1
,
5/ 5