HOMMAGE A L’AMIRAL LEBLANC


Vous aimez ? Partagez !

HOMMAGE A L'AMIRAL LEBLANC

Guy Cabanel

[Fiction - Littérature - Poésie]

Guy Cabanel a participé dès 1958 aux activités du mouvement surréaliste avec son ami Robert Lagarde, qui illustre son premier ouvrage, À l’Animal Noir. Le texte Hommage à l’Amiral Leblanc est suivi de “Pensées et proclamations” et précédé d’une induction par Alain Joubert. « C’est finalement à l’héroïque capitaine Achab que notre Amiral fait penser. Évoquer la figure du boiteux prométhéen de Moby Dick, c’est donner la dimension mythologique de l’Amiral Leblanc, et rappeler que tout mythe a son fabulateur. Ce rôle, Guy Cabanel le tient avec un humour “imperturbable”, comme le dit Alain Joubert dans sa présentation. La solennité en fait partie, tout comme ces fragments narratifs – l’ouvrage est entièrement fragmentaire – où Cabanel semble plagier son propre tempérament poétique tout en s’y abandonnant. »

EXTRAIT: "Le dernier né du chantier naval allait fendre les flots pour la première fois. L’Amiral parla au peuple : “Ce nouveau bâtiment va grossir notre flotte. Notre puissance n’a pas de limite. Je vous félicite.” Il s’adressa ensuite au capitaine : « Ce bateau où vous serez maître après moi, comment l’appelons-nous, commandant ?
– Amiral, je propose l’Espadon.
– Bon, va pour la Marie-Jeanne, à vous, peintre !
Ensuite, comme à l’accoutumée. il fit le point dans la chambre des cartes et constata l’immobilité parfaite des choses."

Ab Irato (2011) 92 p. 12 x 19 cm

10,00 €

En Stock