LES FEMMES QUI ME DÉTESTENT

16,00 €

Dorothy Allison

[Critique Sociale - Sexualité - Féminisme]

Qu'elle traite de son enfance tiraillée entre brutalité et amour ou de sa sexualité lesbienne hors-la-loi, la poésie insolente, touchante, cinglante et licencieuse de Dorothy Allison vise juste : elle dit ce qu'elle pense aux femmes qu'elle aime, avec colère et tendresse. Figure emblématique des Feminist Sex Wars, ou controverses féministes sur le sexe, elle a participé en 1982 au colloque de Barnard sur la sexualité, où elle a été accusée par des féministes antipornographie d'être une « terroriste antiféministe ». L'écrivaine leur répond dans ce recueil de poésie, son premier livre, matrice de toute son oeuvre. Cette première édition française est accompagnée d'une postface de Lucile Dumont, qui revient à la fois sur le contexte d'écriture du recueil et sur la manière dont la littérature se présente, pour Dorothy Allison, comme un espace de dialogue et un outil de résistance féministe.

Née en 1949, Dorothy Allison a grandi à Greenville, en Caroline du Sud (États-Unis), dans un milieu modeste. Son parcours se caractérise par un engagement féministe sur plusieurs plans ― militant, éditorial, littéraire ― et par la contestation d’un féminisme dominé par les femmes blanches et hétérosexuelles en grande partie issues des classes moyennes. Dès la publication de son premier livre, Les Femmes qui me détestent, elle prend la plume en tant que lesbienne issue de la classe ouvrière.

Hystériques Associées (2024) 122 p. 14 x 21 cm

Rupture de stock
Paiements 100% sécurisés