Livre LA FERME DES ANIMAUX

LA FERME DES ANIMAUX

6,60 €

George Orwell

[Fiction - Littérature - Fable]

Dans la ferme du Manoir, les animaux s’assemblent autour d’un vieux verrat agonisant, Sage l’Ancien, qui les exhorte à la rébellion contre l’homme, leur exploiteur. Ils expulsent M. Jones, le propriétaire, et s’emparent de la ferme. Désormais, ils sont les maîtres, tous égaux et le fruit de leur travail leur appartient...Napoléon, un cochon, secondé par un maître de la rhétorique, Brille-Babil, coordonne la vie de la petite communauté. Mais déjà celui-ci voit d'un mauvais oeil les indélicats qui osent donner un avis différent du sien... Dès lors à la ferme des animaux, propagande, diffamation, usurpation du pouvoir et chasse aux sorcières vont insidieusement enterrer des idéaux de justice et d'égalité qui auront bientôt fait long feu, sous le regard pragmatique de l'âne Benjamin qui a tout compris depuis longtemps.

Extrait: "A la fin de l'été, la nouvelle des événements avait gagné la moitié du pays. Chaque jour, Napoléon et Boule de Neige dépêchaient des volées de pigeons voyageurs avec pour mission de se mêler aux autres animaux des fermes voisines. Ils leur faisaient le récit du soulèvement, leur apprenaient l'air de Bêtes d'Angleterre. Pendant la plus grande partie de ce temps, Mr. Jones se tenait à Willingdon, assis à la buvette du Lion-Rouge, se plaignant à qui voulait l'entendre de la monstrueuse injustice dont il avait été victime quand l'avaient exproprié une bande d'animaux, de vrais propres à rien. Les autres fermiers, compatissants en principe, lui furent tout d'abord de médiocre secours. Au fond d'eux-mêmes, ils se demandaient s'ils ne pourraient pas tirer profit de la mésaventure de Jones. Par chance, les propriétaires des deux fermes attenantes à la sienne étaient en mauvais termes et toujours à se chamailler."

Gallimard Folio (1984) 150 p. 11 x 18 cm

Rupture de stock
Paiements 100% sécurisés